cr rennes mont saint michel

salut
voici un ptit cr de ma balade vers le mont saint michel

mardi dépose de mes ravitaillements

tout est dissimulé dans la pampa (sous racine, sous des feuilles ...)
excépté un que j'ai mis chez un papi.
le ravitaillement du 60ème (chez le papi) comporte en plus de la nourriture, des vêtements au cas où. j'ai sonné à la bonne porte car du premier coup j'ai eu le droit à un accueil très sympathique et très peu craintif :si je ne suis pas la tu rrrentre ! d'toute façon c'est tout le temps ouverrrrt !
je pose ma voiture sur le derniers bled avec le parking soumis au marée ! soit à 2km. et je rentre en stop ! 2h pour faire les 7 premiers km ! et ensuite j'ai réussit à avancer des 40km coup sur coup avant de demander a ma femme de venir me chercher car la nuit tombait !

je boucle mes affaires pour le lendemain et je vais me coucher ! bizarrement je dors bien et je ne me réveille que lorsque ça sonne !

4h15 le reveil sonne, je regarde dehors et il tombe des cordes avec un vent terrible !
j'hésite ! je regarde météo france et il annonce vigilance orange avec des orages toutes la journée !
arf, les ravito sont posé et jeudi s'est pas mieux ! donc
go un peu a reculons !

5 h départ sous la flotte et dans le vent ! je m'élance sur les 40 premiers km que je connais déjà pour les avoir déjà fait plusieurs fois. ensuite il me restera environ 60 complètements inconnu !
les 8 premiers km se passe pas trop mal, je réduit l'allure volontairement histoire de pas me crever trop vite. 57' au 10ème puis je m'engage sur une partie très technique et grasse en foret de rennes ! 12km de zig zag dans la bouillasse ! premier moment de doute avec l'assimilation du petit déjeuné qui tarde à faire effet !
je sort de la foret et tombe sur mon premier ravito ! je sais que j'ai fait une portion difficile et que ça devrait être mieux après !
au niveau des rencontres : y'a des billes jaunes partout dans la forêt ! renard, chevreuils ... c'est vraiment des moments particulier que j'adore !

2h7 au semi sans arrêter le chronos au différentes pose pipi et ravito.
j'avance bien je suis content ! je m'engage pour la section que je pense la plus rapide !
malgré une grosse brian joubert, je me relève et constate que je ne suis pas fait mal, pourtant ça a bien claqué !
au bout de 2h30 la pluie battante à cessé !
j'arrive très rapidement au ravito du 30ème environ avec une très bonne moyenne sur cette portion près de 11km/h

je me ravitaille et je m'élance pour une portion délicate de nouveau ! le prochain ravito est dans 17km ! je ne le sais pas encore mais il est mal placé, il devait être au 42ème ! heureusement que j'ai surestimé mes premiers ravito et que j'ai pu en stocker dans le sac !
beaucoup de d+ et je sais qu'il va y avoir de la boue a volonté ! de plus, dans 10km je ne connais plus le parcours !

passage au marathon en 4h27 avec les conditions c'est cool !
43ème kilomètre, un pont à disparu ! y'a un vrai torent à traverser ! je perd un gros 1/4 d'heure à essayer de trouver un passage ! j'opte
pour passer sur une espèce de digue grillagé en enlevant les chaussure, les chaussettes et en relevant le fuseau !
la flotte est fraiche ! et je retrouve le gr de l'autre côté de la berge !
47ème le ravito complet ! les souris et les sanglier n'ont pas mis la main sur mon casse croute !

j'essaye de manger mon sandwich mais c'est un vrai aspirateur à salive ! j'ai du mal a avaler ! je termine temps bien que mal et retourne rapidos au sucré ! àprès 15min à manger en marchant, je me gêle avec se vent et repart pour la suite !
50ème km 5h27 ! je reçois un sms : courage plus que la moitié !
outch, alors que je commence à être crahouette ! ça fait mal, mais j'en veux pas à ma ptite femme et je prends ça plutôt positivement et avec le sourire !
je pense déjà à mon changement de fringue au 60ème km !
j'avance toujours correctement
km 60 6h34, je retrouve le ptit papi qui stocke mes fringues et mon ravito !
je sonne avant de rentrer et je commence à me changer !
il me pose de question sur ce que je fais et pourquoi je le fais ! il me parle (à mon grand étonnement de corine raux ! qu'il compare à une gazelle courant dans les bois au dessus de chez lui !)
et un ptit moment de conversation assez rigolo :
tu va t'arrêter manger un bout !
non merci, je vais pas trainer car j'ai peur de ma faire rattraper par la nuit !
non, mais si tu mange, je t'avance en voiture après !
non merci ça va aller !
et tu veux même pas un coup de pif (de rouge) !
non ça va aller, merci

je le remercie et lui dis que je passerai se soir récuperer mes affaires !
je suis sec il fait pas trop mauvais ! je mange encore en marchant pendant 15 grosses minutes sur la partit avec le plus de d+ du parcours ! environ 100m de d+ d'un seul tenant.
au bout de 2km, je glisse et fout les pieds dans l'eau !
rho, les nerfs !

mais bon de toutes façon ça n'aurait pas durée car les chemins sont de vrai marécage depuis le début ! donc je me résigne !

km 70 un peu moins de 8h : la flotte s'invite ! le vent est toujours aussi violent depuis le début (80km/h) les chemins toujours aussi gras ! et il reste environ 30km! je suis rincé ! j'avance un peu au moral
j'ai presque plus de batterie sur le téléphone ! je m'isole donc en l'etteignant afin de pouvoir appeler quand j'arrive ! j'arrête la vidéo car avec la flotte j'ai pas envie de tuer l'appareil !
et je fais déjà les comptes et les prévisions dans ma tête pour savoir ce qu'il me reste à endurer !
à partir du 75ème c'est moche, je me retrouve dans des champs ouvert et très exposés au vent ! jusque là tout a été fait ou presque en chemin creux, forrestier ... très sympa ! mais là, et avec la météo ! c'est naze ! j'ai froid et j'en ai mare !
j'avance pour ne pas crever de froid ! et j'ai déjà décider de ne pas faire les 2 derniers km !
en faite ma voiture est à 2km de la cité ! ce qui fait que si je vais jusqu'au bout (s'est pas un problème mais seulement il faut que je revienne avec le vent en pleine poire avec le grain qui fouette ! c'est mort, je suis trop gelé !
je m'arrêterai à la voiture et j'irais au pied du mont au chaud dans la voiture !
voilà,
en chiffre
1,5 L de coca, 5 litres de boisson énergétique, 5-6 bannanes, des compotes, du riz au lait, un sandwich jambon vache qui rit, des barres céréales
un tout ptit peu plus de 2000m de d+
95 km à la montre
en 11h07

en sensation :
paysage sympa sauf les 25 derniers, pas un croisé un seul pèlerin ! 10 - 15 chevreuils 2 renard, 2 pic-noirs (seulement entendu), canard pilet, net rousse, 1 buzard, X colverts, ...

le mont saint michel visible à 40km (juste avant antrain)
pas de fringale (sauf un ptit coup de mou entre le 10 et 13ème)
au niveau des douleurs musculaires :
releveur du pied droit bien meurtrie
le bas du dos (ma bouteille !?)
et épaule droite (la chute ?!)

voilà,
@plus
fred

la vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=bfeBDyXx270


25/02/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion

design by ksa | kits graphiques by krek