résultat templier 2009

 :welcome:
salut à tous
je vais essayer de condenser car sinon il va y avoir 12 pages tellement ce week end était chargé en émotion :!:
pour ceux qui veulent abréger un peu, je vais faire plusieurs paragraphes, le derniers sera celui de la course en elle même. ;)

Samedi après midi nous arrivons avec gur sur les lieux pour retirer notre dossard, je commence à angoisser rien qu'en voyant les murs (falaises) qui entourent le site de départ ! je me dis qu'on va vraiment en chier !!
on fait les traines savates, on papote avec 2-3 connaissances, on prend des nouvelles des bretons qui ont fait l'ultra et on se rend vraiment compte qu'il ont eu des conditions de merde avec un 120km/h de vent sur les sommets et un 0° ressentie ! :?:roll: on croise les doigts pour se faire épargner !
ensuite, on regarde le départ de la templière, du 18km et les arrivées de ces même courses ainsi que celle du marathon des causses !
à propos de cette course, un ptit jeune prometteur fini 3ème avec certainement une chute ! il a tout juste 20 ans :o ! la relève est assurée ! 8-)
après avoir vu les arrivées, nous décidons de rentrer car il fait froid avec le vent ! on se dirige vers l'hôtel à 20km. Les 3 premiers km de route faite en voiture corresponde au départ. Cela permet de se faire une idée du terrain !
on arrive à l'hôtel, et on sent qu' inconsciemment la pression monte ! gur à le visage fermé et je crois que moi aussi ! on ne fait plus trop les malins, même si on se dit que tout va bien ! :mrgreen:
7h de la nouvelle heure, on monte dans nos chambres faire les derniers préparatifs. on choisit ce que l'on va mettre dans le sac.
pour moi se sera :
10 barres céréales
4 sachets de sucres énergétiques décathlon au citron
1 couverture de survit
3 pansements anti ampoules
1 bande
2 élastoplasmes de 20cm
un sachet de crème anti échauffement
une bouteille d'un litre et demi avec la boisson dedans
un apn (500g :( )
un téléphone
des sachets plastiques pour prendre les ravitaillements et les manger en courant.
8h tout est prêt, je me couche et je vais 10 fois au toilettes en 1h :bye2ow9: la pression qui monte !!!!! 9h30 je dois un peu prêt dormir ! enfin, j'ai des baskets dans mes rêves ! :idea:
1h30 j'arrive plus à dormir ! je reste couché et je pense déjà à la course.
2h je mange mon gâteau de semoule au raisin. 3h30 je rejoins gur au ptit déj prendre une tisane et une pomme.
4h15 on est sur la route
4h40 on arrive
5h on est sous l'arche
entre temps y'a eu 12 sessions toilettes ! :mrgreen: :lol:


vous pouvez vous mettre dans l'ambiance dans laquelle on était au départ en cliquant sur le triangle ci dessous !

Découvrez la playlist era avec Era


ça y est, on y est !
la frontale est accrochée sur la tête, on se mêle à la foule !
je me place devant l'arche et gur préfère rester un peu en retrait. je suis donc seul au départ ! enfin, seul parmi 2700 barjots !
la musique, les larmes au bord des yeux, le décompte, le coup de feu, les fumigènes !
les larmes d'émotions coulent alors que je suis entrain de courir ! ça fait 9 mois qu'on est inscrit, qu'on y pense qu'on s'entraîne et en 5 secondes on nous libère ...
c'est énorme ce départ...
je m'élance et gère dès le début, je regarde la montre et ça fait déjà 10' qu'on court ! les lumières s'étirent derrière, je me cale en dessous de 13km/h
le timing prévu est le suivant
1h21 au 15ème à sauclière ; 3h45 à dourbie au 39ème ; 4h51 à trèves km 50 ; 6h35 à cantobre au km 61 et 7h30 à l'arrivé. l'objectif est de partir sur ces bases là et de faire moins de 8h en essayant de rentrer dans le top 100. :idea:
je rétrograde les vitesses progressivement après le départ afin de ne pas arriver avec de l'avance sur mon temps prévu.
voilà 1/2h de parcours et je retrouve une tête connu ! que je n'ai pas vu depuis au moins 5ans !
hervé ?!
oui ! c'est qui ?!!
et on papote 5min.
lui veux finir en 8h mais je trouve qu'il va trop vite, donc je le laisse partir.
la vitesse commence à être très bien réglée (11.5km/h) pile poil le timing prévu !
les lumières dansent et serpentent dans cette montée en lacets ! :Amour26:
le faisceau lumineux doit s'étirer sur 3km ! j'ai aucune idée de ma position mais je m'estime dans les 150-200 premiers et à au moins 500m-1km de la tête de course :o
les premiers partent très vite ! et le fait que j'ai rétrogradé pour gérer, ça double de tous les côtés ! :o
1h de route, on est sur l'ancienne voie ferré et pour la troisième fois de la matinée il faut que je fasse un stop and go ! la grosse com :roll: ! je compte les lumières qui me grillent alors que je suis le cul dans les herbes mouillées ! 1-2-3-4-5.... 10 places perdus. ça va, j'ai limité les dégâts !
je repars et on arrive déjà à sauclière ! 1h21 arrivé 1h23 repartie (j'ai rechargé ma bouteille de boisson énergétique.)
je repars tranquillement et conserve mon train de course. je commence à reprendre pas mal de personne surtout dans les bosses. je mange ma deuxième barre céréale et on poursuit la montée du saint guiral (1200m)
les côtes sont taillées dans la roche, ça monte terrible. le vent souffle fort (a vu de nez, un bon 50-70km/h au sommet. heureusement on l'a dans le dos ! )
le levé du soleil arrive pile poil lors de mon passage au sommet ! le ciel est rose, les massifs (cévenes et causses sont magnifiques) j'en prend plein les mirettes ! j'ai le sentiment de vivre pleinement ma course et je suis comblé ! le pied total. un fort sentiment de bien être m'envahis ! :Amour26: c'est énorme ! on doit être au km 25. j'ai l'impression que dourbie va vite arrivé !
on se dit, tiens après la bosse, c'est la grande descente et c'est bon ! sauf, que la fatigue commence à pointé son nez ! je contemple les paysages, je suis seul et d'un seul coup j'entends ! hooooooooooooooo!!
je me retourne et je vois 2 mecs tourner à gauche ! aie, j'ai eu chaud, je m'étais planté ! je les rattrapes et je les remercie fortement ! :love1: oufff, un brin de non vigilance et c'était foutu ! je me serai fait bouffé par les loups dans ces terres si sauvages ! :roll:
ça commence à être long, car je m'étais dis que le ravito arrivait ! et il n'arrive pas ! km 30, je redouble mon ancien prof Hervé,
un ptit : aller Hervé, mais il a l'air d'être dans le dur ! :?
une grande descente ! celle là, elle fais très mal ! elle est technique et on est obligé de freiner les appuis ! ça fait déjà 15km que j'ai un échauffement sur le pouce et c'est pas là que ça va s'arranger ! un partenaire de route me dis, on remonte en face !
punaise, c'est pas encore là le ravito !
on passe un ptit pont et effectivement on remonte droit dans la pente ! un bon 20% !! :bye2ow9: aie les cuisses et les mollets !
et le ravito ne pointe toujours pas son nez ! :bye2ow9:
longue portion de presque plat technique et je perçois le village !
on m'annonce 70ème :o j'en reviens pas, je me croyais 100-150 !
500m plus loin on m'annonce 61 !!! :o :o
j'ai un peu peur d'être parti trop vite !
le moral reviens car la place est bonne et le ravito approche (ce coup ci c'est vrai !) :15oi0:
je monte la bosse avec un ptit gamin qui veux faire la course ! je l'encourage et je le laisse passé en lui disant que c'est un ptit champion :!: en fait, il m'a mis la misère :lol:
je sors mon sac plastique, je prends 3 poignées de bananes ! je bois mes trois verres de coca et je retrouve Marie à la sortie des stands pour récupérer ma bouteille de boisson énergétique pleine :Merci1:
je repars au bout de 2-3min en courant en attendant la bosse ! histoire de marcher pour manger dans la montée.
je monte tranquillou et tout le monde fait pareil, on a 400m de d+ à se manger d'un seul tenant. donc molo ! la vu est magnifique, je termine mes bananes et en arrivant en haut, je demande à des spectateurs ! les premiers sont passés il y a longtemps !?
heu : 40min ! :15oi0: :bye2ow9:
et il courait ici ?
heu : oui ! :bye2ow9: :bye2ow9:
perso, j'ai pas vu un seul mec courir !
la bosse est fini et je recours. enfin j'essaye car j'ai des ptites crampounettes qui pointent leurs nez ! :bye2ow9:
la descente est terrible pour aller a trêves !
raides, glissante et en lacet
il faut donc courir 15 puis se retenir, se relancer recourir 15m.... tout ça sur une grosse 20aine de min ! aie les jambes !
trêve arrive ! j'ai trouvé ça très rapide ! tout juste une heure !
ravito : sac de banane, 3 verres de coca et je vais chercher l'eau pour ma boisson ! sauf, que j'ai fais une grosse erreur ! c'est que j'ai oublié de boire ! à peine 10cl depuis dourbie !! je comprends vite pourquoi j'ai des crampes au moment de redémarrer dans la bosse ! 400m de d+ environ d'un seul tenant
je mange mes bananes, je m'étire car j'ai des crampes ! je me force à boire un peu plus
je monte doucement !
on m'avait dit que la course commençait là !!
franchement, j'ai pas l'impression ! y'a déjà 50km :D
je sais que la route va être longue jusqu'à cantobre (dernier ravito) :!: une grosse bosse, une descente, une grosse bosse et environ 5-6km de plateau !
mais je gère, je suis seul, je ne croise pas grand monde !
j'arrive à courir tout le plateau, je sais qu'il faut le faire car c'est très long sinon ! les sensations sont bonnes et je commence à vraiment croire à l'arriver !
reste 15km :P soit une descente , une montée , une descente !
la descente est très très technique et ça défonce les cuisses ! des marches d'un mètre ! des cailloux glissants, de la terre humide, ... tout y est et la gamelle n'est jamais loin avec la lucidité qui diminue et la fatigue qui s'accumule ! :help:
mais le village de cantobre pointe son nez et il ne reste plus que 8km de course ! soit environ 3km de montée, 2km de "plat" et 3 km de descente :geek:
bizarrement, j'ai un coup de mou (surtout dans la tête) même après mon ravito rituel (3 verres de coca et 2 bananes !)
le début est terrible ! courir dans le lit d'une rivière avec des marches d'un mètre de haut ! les crampes s'accumulent !! :help:
je monte à 4 pattes ! un spectateur m'aide à me relever :Merci1: je m'étire !
c'est dur, j'en chie, mais tout le monde est dans le même bateau !
je reprend un partenaire de route, qui me dis que la bosse lui flingue le moral ! un ptit encouragement pour lui dire que c'est bientôt fini !
je monte tranquilou pour éviter les crampes !
le plateau fait 2 km en faux plat montant. j'arrive à re-trotiner, puis recourir !
un papi me suce la roue, il à 70 ans environ et court avec son chien :bye2ow9:
la dernière descente ! ouf, on entend les micro ! je pense que l'objectif va être atteint, il me reste 30min pour être en dessous des 8h ! :P
un coureur est dans la descente, il s'écarte pour me laisser passer :Merci1:
je fais ce que je peux pour finir de dérouler ! j'ai mal au jambe, j'ai envie de me poser et de m'allonger !
ça y est, les spectateurs encouragent, il reste 400m, un talus qui me fait rire car gur m'a dit qu'il avait eu des crampes sur sa précédente édition :!:
je le passe tranquillement histoire de pas subir le même sort !
la ruelle dans le village, et ça y est, la ligne arrive, c'est énorme, je suis super heureux,
une vague d'émotion me traverse, content, exténuer, émus, heureux ...
je mange un bout, je m'isole et j'appelle ma ptite femme en fondant en larme,
je ne sais pas ce que c'était comme larme, mais ça fais du bien, tout retombe d'un coup, que c'est bon !
je termine donc 53ème en 7h48 sur ce magnifique parcours !
c'est une course énorme, magique et belle !

la vidéo arrivera dans la semaine ;)
@plus
fred

les vidéos

la première partie
http://www.youtube.com/watch?v=9kg0eoaBmrk

2ème partie
http://www.youtube.com/watch?v=tU4Q-eFibP4

la dernière partie
http://www.youtube.com/watch?v=kk3D31MFpEs





26/10/2009
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion

design by ksa | kits graphiques by krek