UTPMA 105km 5600md+

petit cr de l'ultra trail du puy mary aurillac 105km 5600md+
j'ai préféré prendre un peu de recul avant de pondre le cr de ma course car j'étais un peu déçu à l'arrivé (à cause de mes sensations physiques)
4h du matin le départ est donnée. j'ai dormis 1h30 la veille, je suis excité mais angoissé d'être au départ ! un trail de montagne aussi long, ça fait cogité quand on vient du bord de mer ! 
là, les bosses feront jusqu'à 750m d'un seul tenant. à l'entrainement, j'ai au maximum 80m.
4h du matin aux côtés d'environ 200 gugus dont le vainqueur du grand raid des pyrénées ! Perez Lopez Oscar.
je m'élance dans les premiers, je film un peu et je me cale à mon allure, après quelques foulées aux côtés d'oscar, je rétrograde et me place en 3ème position. 
Image


dès le début, ça monte doucement mais sûrement. après quelques km, un regroupement s'effectue. nous sommes 5 sur la 3ème place. les 2 premiers sont déjà à près de 5'
sur la crête j'entend d'un commissaire qu'il faut faire attention sur la prochaine descente ! du coup, j'hausse le rythme histoire de pas me retrouver derrière le groupe ! mais cette descente est au final à plus de 2km. je suis donc seul avec 300-400m d'avance sur le groupe de 4. En bas, je ne vois plus personne, je continue tranquillement ! mais quelques km plus loin les ennuis commencent ! 
j'ai depuis le début de la course bien pensé à m'hydrater, mais la boisson est vraiment pas bonne ! je prends de la boisson décathlon depuis 4ans sans aucun problème mais dernièrement ils ont changé les boites, je pensais qu'il y avait que la boite et pas le contenu de modifié ! erreur !! c'est amer, acide ... si bien que je serais régulièrement sur le bas côtés avec mon rouleau de papier !! elle n'est pas bonne alors je ne bois de moins en moins ! bref, 3ème avant la première pause forcé, 5ème après ! je reprendrais tranquillement le 4ème avant le premier ravito du 17ème.
le troisième pointe du coup 3' avant moi.
je repars du ravito, je me rend compte que c'est vraiment ma boisson qui me pourri les sensations, jambes en coton, tremblements, ... je bois presque rien, même si je sais que ça ne va pas le faire ! sur les crêtes je vais 2 fois sur le bas côté ! à chaque pauses, je comptes l’écart avec le 3ème. 3' / 5' / 7' ... j'arrive au 25ème km bien défoncé déjà ! je suis certainement déjà déshydraté ! le parcours est magnifiques mais difficile ! presque tout est couru en hors piste dans les prairies agrémentées de vaches et de taureaux (avec des cornes de 40-45cm) ! les paysages sont magnifiques !Image

les appuis sont éprouvants, des grandes herbes, des pierres, des trous ... ça fatigue vite ! Image


après quelques km en crêtes, on plonge sur le ravito ! on contourne les pièges à loup, on fait coucou aux chamois ... 
Image


je repars du ravito en m'obstinant avec ma boisson. 750m de d+ d'un seul tenant nous attends puis du yoyo entre 1500m et 1800mImage


une longue section qui aura raison de moi ! 
les paysages sont grandioses, puy mary, peyre arse, puy griou, brêche de Roland... Image

le chemin de crête est énorme, mais j'arrive pas à profiter comme il se doit ! au niveau sensation, c'était le calvaire depuis le km25, ça devient l'enfer ! après avoir gravit le puy mari, je suis éprouvé, en hypo et déshydraté ! je me fais doublé par un groupe de 3 personnes. Derrière je sais qu'il y a un grand trou car on arrive a voir ses poursuivants ou prédécesseurs, sur plus de 15 -20'. je décide de gérer mes sensations désastreuses ! j'arrive au ravito après une section de près de 30km bien rincé ! je dégage ma boisson énergétique et repars à l'eau pure et avec deux fioles de coca ! 
750m de d+ à nouveau ! Image


à partir de là et presque jusqu'à l'arrivé, je ferais un départ d'hypoglycémie presque toutes les heures ! sur la fin de la bosse qui est terrible (hors piste, corde ... 300m d+ en 1km) je ferais 600m en plus de 24' soit environ 1.3km/h.
j'arrive en haut, et je me vautre ! je décide d'abandonner ! j'appel ma femme et lui dit que je risque d'être long pour arriver aux prochains ravito ! après 5' de pause je me fais redoubler par 1 personnes et y'en a 2 autres dans le retro ! mais je m'en fiche, Dand ma tête, j'ai bâché ! car il me reste 50km ! je marche puis la pente m'invite à courir ! j'en ai ras la casquette ! mais je sais qu'il y a du monde derrière moi ! j'essaye de courir jusqu'en bas (10km) j'arrive au ravitaillement finalement avec seulement 1 hypo dans la descente ! 
je suis 8ème au coude a coude avec le 7ème 
au ravitaillement je décide d'essayer de finir ! j'ai pas fait tout se chemin pour bâcher, j'ai du monde qui m'encourage, et c'est quand même super jolie ! donc, j'y vais et je vais finir même si c'est en rampant ! donc, je dis à ma femme d'aller se promener et de ne pas venir au prochain ravito car je ne sais pas le temps que ça va me prendre pour finir les 40km qui me sépare de l'arrivé ! 
je repart 7ème le 8 emboîte derrière et le 9ème aussi 
finalement, j'arrive de mieux en mieux a gérer le régime eau pure/ coca, les coup de mou arrive mais le coca me booste rapidement ! on fera une course à 3 en se tirant bien la bourre, je fais le yoyo, un coup 7ème, un coup 8, un coup 9, puis 8...
les portions sont de moins en moins technique c'est vraiment moins difficile de courir et après 105km en 15h30 je passe la ligne d'arrivé dans les bras de ma fille en chialant. Tout retombe d'un coup !
des sensations vraiment pas bonnes du tout !
des paysages magnifiques ...
50km au milieux du parcours très difficiles par ces pentes, les hors pistes ... 
mais un lieux exceptionnel sous une météo super clémente !!
bref, c'était super bien :love1: mais ça aurait pu être mieux sans ce calvaire énergétique ! :bye2ow9: 
++
fred
petit souvenir avec dawa sherpa Image

la vidéo (pas grand chose car j'ai eu un problème de batterie)



03/07/2012
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion

design by ksa | kits graphiques by krek