transmartinique

salut à tous voici mon cr de la transmartinique 2010

 

Au départ à l'aéroport de pointe a pitre (guadeloupe) le jeudi soir à 19h

19h45, je traverse la piste d'atterrissage (de Fort de France - Martinique) sans savoir où je vais dormir et comment je me rend au départ du bus ! je n'ai rien à manger (mis à part mon gâteau de semoule pour le lendemain matin) et pas d'eau !!

je tends le pousse à la sortie et un homme s'arrête, je lui demande de m'emmener au lamentin à la maison culturel pour le bus.

Il accepte ! C'est cool car il est plus de 20h !

Arrivé devant le centre, on se rend compte qu'il n'y a personne ! il me dit :

t'es sur que c'est là ?

il me semble !

va voir s'il y a un mot sur la porte !

je me méfie un instant car mes affaires son dans sa voiture ! je me dis, s'il se met à accélérer une fois que j'ai quitté la voiture, ça s'arrête là !

je descend mon sac et je vais voir !

rien, nada, pas de mot !

je lui dit que le bus est à 2h30 du mat !

il me dit, qu'il ne me laisse pas seul ici, que c'est dangereux !

à 50m une bande de jeune ont l'air d'emmerder un peu les passant !

il me dit, tu vois ces mecs, là ! si tu reste seul, tu va te faire dépouiller !

il me refroidit et me dit d'appeler quelqu'un !

Je prend le numéro de l'organisateur et cherche pendant 5 min mon tel

une fois retrouver, je m'aperçois qu'il ne fonctionne pas ! problème de carte sim !!!

il me dis écoute, je t'emmène chez moi, on va appeler de là bas !

je lui dis ok

j'appel et je tombe sur l'organisateur Pascal qui m'annonce qu'il se rend au départ dans 30 min ! cool

je saute sur l'occasion, on se donne rendez vous sur le parking d'un magasin

le monsieur du stop me raccompagne et attend avec moi !

30min passe et personne !

on envoie un sms pour prévenir du changement de lieu de rendez vous et le monsieur me repose a mon point de départ !

l'aéroport !

j'attend et personne !

je passe un coup de fil d'une cabine, et en fait, on ne s'est pas trouvé sur le parking ! y'avais 2 entrées !

il me dis qu'il est déjà en route ! et après une petite hésitation m'annonce qu'il reviens me chercher !

ouf !

sauver !!

un grand merci !!

une fois arrivé on tourne un peu sur un dernier imprévu (on cherche une sono)

vers 23h30 on part enfin pour grand rivière !

1h30 de route !

vers 1h – 1h30, on arrive et je commence à penser à ma nuit !

le briefing est à 4h30 du mat !

soit 3h30 h de sommeil au mieux !

je me fais une place sur les cartons des récompenses et sur une civière dans le coffre d'un camion !

j'arrive à somnoler 1h30, j'ai un peu froid car j'ai pas de couverture ! pourtant il fait 20-22°

3h du mat la préparation du site de départ commence, pas mal d'ouverture du camion pour récupérer les affaires, je sursaute à chaque fois !

difficile de se reposer, mais je suis quand même content :

d'avoir pu venir ici

d'être sur la ligne de départ

et d'avoir dormis 1h30-2h

je manger mon gâteau de semoule et prépare mes affaires !

émargement et retrait du dossard

et c'est le départ !

beaucoup de peur :

peur d'être fatiguer de sommeil !

peur de la distance

j'ai les larmes aux yeux en pensant à mes proches qui me soutiennent !

je m'isole dans ma bulle et dans mon coin en écoutant les mails d'encouragement des proches lus par l'organisateur. Ça fait mouiller les yeux, pourtant ils ne me sont pas destinés !

l'heure approche, je me place en première ligne pour filmer au moins une fois les premiers !

widi, Christophe, julien …

sur une musique endiablé, le départ est donné, widy dansait déjà !


http://www.youtube.com/watch?v=LlC7-mVil4I

un parcours dantesque nous attend !

près de 140km pour 5000-6000m de d+ (concentré essentiellement dans le premier tiers)

on attaque 10km d'ascension ! pour 1400m de d+

je monte a très bonne allure en me calant à 100m des premiers (lors de la première partie)

je suis 5ème mais je sais que je suis trop rapide !

2-3 coureurs me double, je ne cherche pas à accrocher !

parmi eux, enriques gérard (8ème à la réunion)

j'arrive au sommet en 1h30

10km (1400m d+)

j'amorce la descente tout debout, je reprend 2 personnes (dont enriques)

la monté était technique sur la fin, la descente aussi sur le début !

on finit dans les champs d'ananas, de bananes …

c'est bien roulant.

Le ravito approche et je repart avec enriques et trama.

Trama décroche un peu et nous redouble à fond les ballons

Je laisse enrique partir car je sais que je vas me cramer sinon !

Après une grosse bosse méga technique (racine très humide en forêt tropicale), il fait déjà très chaud et l'air est saturé d'humidité. je redouble fred trama, qui est en difficulté gastrique ! il me redoublera que 30km plus loin !

Je profite de toutes les rivières pour me rafraîchir !

Dans la bosse suivante, je double enrique qui s'est fait une cheville ! un ptit mot de soutient et je continu puisqu'il est accompagné ! je redouble de vigilance tellement c'est technique.

Je fais la bosse suivante avec Anthony

On fera une grosse 15aines de km ensemble dans les parties difficiles et technique des forets qui semble être primaire !

Une fois sortie de ces zones, on prend le coup de bambou de la chaleur !

Dans les plantations de banane …

Je décroche, gros coup de pas bien ! on est au 45ème km !!

Je me dis, c'est mort ! il reste 90km ! et je suis naze !!!!

Je me retrouve isolé !

Après un ravito, je passe un gué ! une route recouverte d'eau

20cm environ sauf en plein milieu, une bassine ! que j'ai pas vu ! plouf, 80cm d'eau ! la surprise ! la contracture au cervicale ! clac ! aie ! je serre les dents ! et je repars ! ça aurait peu être pire !

Il fait super chaud, j'ai plus de jambes !

Je ne peu plus courir alors je me met en marche athlétique 5-5.5km/h pour limiter la casse,

Je m'hydrate super bien pourtant mais la machine mettra 3h avant de pouvoir repartir !!

15km de marche forcée !

le ravito du lamentin arrive, j'ai plus rien dans les jambes et dans la tête !

je mise sur un changement de personnage !

douche, repas complet, changement de tenus vestimentaire, et massage !

30'  environ de pause !

je repars frais, un homme neuf !!

ça dure 5km , mais la chaleur est écrasante !

32° à l'ombre ! on est en plein champs au soleil, je vous laisse imaginer !

presque plus d'air car la nuit va tomber dans une heure !

ça recasse, surtout qu'on est dans une bosse terrible !

je ne peux plus courir a nouveau !

je reprend la marche forcé !

toujours 8ème, je gère en attendant le retour de mes poursuivants !

personne dans le rétro, on est vraiment tous dans la même galère !

le moral est à zéro ! je pense à l'abandon ! on est tout près de l'aéroport !

il me reste 28 heure avant mon vol !

je remarcherais 1h en attendant la nuit !

une fois la nuit arrivé, une autre course commence !

il reste 50-60km

le moral est revenu je cours pas loin de 6km à très bonne allure !

les jambes sont vraiment fatiguée, mais je gère !

la nuit est bien entamée, les ravito se succèdent.

La température est un peu tombé mais ça reste bien étouffant dans l'effort !

Je tourne à environ 1L heure !

Nouveau ravito, avec mes affaires qui sont trimballées par l'organisation !

C'est vraiment un super service de proposé !

Je gère mes échauffements ! tétons, entrejambes, et sous les bras, je suis à vifs !

avec la chaleur, l'humidité de  l'air et l'aspersion pour se rafraîchir, les échauffement ne sont pas étonnant

je mange un poulet riz pour la deuxième fois de la journée. Et je repars !

apparemment je suis 7ème, certainement un abandon devant !

je repars en courant sur une longue portion, un gros raidillon de 10-15km de monté attend !

je doublerai le vainqueur du marathon des sables après cette portion ! il a l'air bien entamé !

le parcours est vraiment éprouvant pour les organismes !

je me retrouve 6ème, il reste environ 30km

je serre les dents et au vu de la moyenne qui est passé de 6.5km/ stabilisé à 6.1, je sais que c'est pas fini !

il me reste près de 5h d'alternance de portion technique côtière et de sable mou ! un ptit trail de Belle Ile après 100km !

je gère mes poursuivants, je ne cherche plus devant car l'écart est trop gros !

je gère derrière en regardant dans le retro si j'aperçois des lampes.

J'alterne les portions marchée et couru. A 20km de l'arrivé alors que je sortais d'une plage, un poursuivant rentrait dessus soit environ 10' de pointage !

Je décide de mettre un bon coup de collier entre deux ravitos.

6km en 30' environ histoire de refaire le trou.

Nous sommes à 11km de l'arrivé. Je décide de faire une bonne partie en marche rapide et de faire les 5 derniers au taquets.

J'arrive au dernier ravito que je shunte ! je presse le pas et finit à un bon 12km/h train train.

Je regarde dans le retro, ça ne revient pas et ça ne reviendra plus.

J'aperçois l'arche ! un dernier coup d'œil dans le retro et c'est fait !

La surprise c'est que je ne suis pas 6ème mais 5ème ! Sur la boite rallongée . la grosse surprise !

Je finis cette balade (qui devait au final se rapprocher des 140km) un peu entamé !

Je suis impressionné à la vitesse ou l'organisme se verrouille après l'arrivé ! 5' assit et c'est finit, je ne peux plus marcher !

Je profite assis ! 3 poursuivants arrivent à environ 15'. Parmi eux le multiple vainqueur du marathon des sables. 

Je vais prendre un bain de mer, suivit d'une douche. Et au dodo sur une civière et sous une couverture de survit car la fatigue me donne froid.

Au réveil 1h30 plus tard, je me lêve, fait quelques pas et pof un ptit malaise.

Je me retrouve sur le dos les pieds en l'air sur une chaise ! coup de chaud, pas assez de tension artériel ! je me réhydrate, mange et ça va mieux !

Sur la course, j'ai du picoler entre 20 et 25 litres de boissons ! ça vous laisse imaginer la chaleur ! par contre, je n'ai pas beaucoup manger : 6 barres, 5-6 bananes, une assiette de nouille poulet et une assiette de riz poulet. C'est peut être ça qui m'a provoquer des zones de moins bien !

C'est un point à travailler mais ce n'est pas facile, il faut se motiver pour trouver l'envie de manger !

Enuite les arrivées se succèdent sous la chaleur ! ces concurrents ont vraiment du courage !

Journée de comatage sur la plage à manger des glaces floup et à picoler des boissons !

Je reprendrais l'avion le soir même car mon vol était programmé comme cela ! cela m'empêche de monter sur la boite !

Et cette aventure se termine !

Un grand merci à pascal, et à tous les bénévoles ! pour une « première » édition, c'était top !

S'il devait y avoir 2-3 choses à modifier se serait un affinage du kilométrage, un podologue et un masseur à l'arriver.

Les trucs à garder : le transport des sacs d'un point à l'autre, les ravitos, les 40 premiers km en immersions totales en zones tropicale ! l'accueil des bénévoles au ravito, le nombre de ravito… la musique du départ. Tout ça, c'était top ! 

la vidéo arrivera la semaine prochaine ! 

Voilà

@plus

fred

 

les vidéo :

partie 1 :

 

 

partie 2 :

 

partie 3 :


 
 


16/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion

design by ksa | kits graphiques by krek