trail de guerledan 31/05/2009

salut
voici un ptit cr du trail de guerledan !
bon, ptit cr un peu plus complet.
la course démarre la veille, soit 6 mois avant.
Cette préparation est passée super vite si bien qu'après avoir discuter avec des concurrents directes, je commencerai à douter.
La pression monte toute la semaine. Les moindres gestes et faits réalisés me font penser à la course. tiens, fait gaffe de pas te niquer le dos en soulevant ça ! aie, tu aurais pu te pété le tibia en shootant dans le meuble là ! ... !!
bref, malgré cela, je passe une bonne dernière nuit sans rêver de course.
Le réveil sonne à 6h ! c'est l'heure d'aller manger mon gâteau de semoule. 6h15, le plat engloutie, redodo jusqu'à 7h30.
le réveil sonne à nouveau. ptite boisson et go sur le site de départ à la recherche de mon pote gurvan !
impossible de le trouver, je m'équipe et 15 min avant le départ je vois mon pote qui arrive.
Chui soulagé de l'avoir retrouver, ça aurait été tout nul de pas se voir avant le coup de feu !
ptite accolade :gay: , pipi pour la 12ème fois en une heure ! dernier réglage de sac à dos (2,5kg envrion) soit le sac, 6 barres céréales, 2 litres de boisson énergétiques, un apn, pansement, strap.

Image


et le coup de feu est donné !:ARNOLD111:
ptit frisson, et la gestion de course commence !
enfin, j'y arrive qu'au bout de 4 km environ car on se sent obliger de suivre le flot de coureur au départ. je suis alors sur des bases de 14km/h alors que je m'étais fixé 12. je suis environ 40-50ème
je me dis, qu'il faut quand même le faire, pour pas piétiner derrière à la moindre difficulté sur sentier mono trace.
au bout de 4 km le train train est pris. et dans la première bosse, je reprend 15 places.
je rode la bécane à 12km/h comme à l'entraînement et je rattrape ensuite un de mes concurrents direct (arnaud le strat qui semble bien partie pour gagner le chalenge armor argoat)
Image
on papote 5 min, et on fait 16km ensemble avant qu'il ne décroche (dommage car on aurait pu avoir un bon rythme ensemble).
18ème km, le premier ravitaillement arrive, je me force à piocher dedans pour économiser mes réserves du sac. bananes, coca...
la course n'a pas vraiment commencé car il reste encore 36km ! je parcours la rive sud du lac en essayant de vraiment gérer. je reste caler sur mon 12km/h
je reprends les premières miettes (des mecs parties trop vite). pour eux, la course va certainement être très longue. (d'ailleurs un d'eux qui était dans le groupe de tête au 15ème km fini plus de deux heures derrière le premier)
je me retrouve environ stabiliser à la 15ème place à la sortie de la rive sud au 30ème km.
on passe le barrage et un bosse terrible se profile devant nous ! un gros tiers de tour eiffel ! la moyenne prend une claque ! je passe de 12,1kmH à 11,6.
je décide donc de sous évaluer mon objectif et de pas chercher à refaire le retard !
le ravito du 36ème km arrive et heureusement ! car je commençait à être juste ! la chaleur me faisait souffrir depuis quelques km !
je mange correctement, boit et me passe la tête sous un jet d'eau ! j'en profite aussi pour me prendre une petite contracture dans le cou car l'eau était trop froide ! :?
je repars cool, car je sens que malgré le ravito c'est pas ça qu'est ça !
38ème km! je suis grillé ! je me dis : allez, tu n'as que 10km avant le ravito !
j'essaye de ne pas penser que ça va pas ! mais, je craque une première fois, je m'assois sur le bas côté pour récupérer ! j'en peux plus !
punaise, ça va être long !
je fais à présent du 6-9km/h maxi. ma moyenne fond ! 11,4 / 11/ 10,5 ....
je m'écroule et me casse les dents à toutes les difficultés !
je prends une pelle dans des feuilles de houx ! j'en profite pour récupérer à moitié agonisant par terre !
je repars et un km plus loin, la tête et les jambes n'avancent plus ! je m'allonge au milieu du chemin !
j'entends souffler, c'est le premier concurrent qui me double depuis que je suis moins bien ! c'est étonnant que ce ne soit pas arrivé plus tôt ! il me demande si ça va, je lui dis juste que j'en peux plus !
j'essaye de repartir avec lui. mais je sais déjà qu'à la première bosse je vais décrocher ! ça ne tarde pas ! je touche le fond en m'allongeant à nouveau.
je repars et m'assoit pas beaucoup plus loin ! j'attends une nouvelle locomotive ! ça y est, elle arrive. un rythme comme il me fallait. je l'accroche le plus longtemps possible. j'y arrive à peu près ! et j'attends à présent le ravitaillement du 48ème km avec impatience !
47ème zone de chaos ! des bloc rocheux, il faut mettre les mains par terre, je crains les crampes, mais elles n'arrivent pas ! heureusement car ça m'aurait achever. un mec m'encourage et me dis ! allez mon gars plus que 3km et c'est le ravitaillement !
:o sur le papier c'était 48 ! et on est quasiment au 48 ! j'en peux plus, cette nouvelle m'éffondre moralement !
tiens, une bosse ! j'en peux plus ! je m arrête pour la regarder et j'y vais !
putain, c'est dur ! je rêve de m'allonger à nouveau et je me dis :
courage, tu le fera au ravito !
chose que j'arrive un peu près à faire !
j'arrive au ravito du 48 ! enfin 50ème et je m'écoule à moitié sous la table avant même d'avoir pu bouffer ou boire quelque chose ! 2-3' passe, les concurrents commencent à affluer. 5-6-7 personnes m'ont repris, enfin je compte plus et je me fou du classement. j'hésite à me relever car je connais la fin du parcours et il reste une bonne tour eiffel à grimper !
je me dis, c'est trop con ! tu te relève !
chose que je fais, mais pour aller taxer une chaise ! je mange, je bois des trucs. je remplis ma bouteille de coca, je m'en met partout car en m'allongeant comme une merde, j'ai crever ma pipette ! avec la pression ça gicle de partout !
j'en m'en fou, je suis pas à ça prêt !
je repars en marchant et commence à angoisser des 6 km restants !
un mec me double et j'essaye de m'accrocher !
une grande bosse arrive et j'arrive à trottiner ! miracle !
on arrive en haut, et je peux recourir à une allure proche de celle du départ ! c'est inimaginable ! incroyable,
je galope à 11-12km sans gérer, mais j'y arrive ! l'euphorie de l'arrivée arrive, il reste 3 km !
je reprends tout ceux qui m'ont doubler au ravitaillement. la première grosse difficulté (la route de la forge) j'arrive a courir et reprend encore 2 gars ! puis dans celle du bois après une descente au taquet j'en reprend encore 2 ! j'entends en passant,un truc du genre : punaise, c'est le mec qui agonisait dans le chemin y'a 10km ! je suis sur un nuage ! je met un courant d'air a tous ceux que je rattrape ! j'ai repris au total pas loin de 10 places ! j'entends le speaker, j'accélère !
j'en redouble un dernier et je sors du bois !
des centaines de claquements de main ! un monde incroyable à l'arrivée, je vois ma ptite femme avec son gros bidon et notre louveteau dedans, ma mère et les beau parents. je passe la rivière, et m'apprête à franchir l'arche ! je suis super heureux. je m'écoule dans un coin pour lâcher quelques larmes en me refaisant la course de ces 6 derniers mois dans la tête.
mon objectif de finir est réaliser !
mon objectif des 20 premiers est fait car je fini 17ème en 5h40 au 56km !
mon objectif de 12km/h est pas fait, mais je m'en fou ! de toute façon l'extra terrestre qui fini premier gagne avec 11,7km/h !
bref, je suis super content !
je retrouve ma ptite femme, et je vais me vautrer dans la rivière !

Image
et notre ptit pote arrive presque frais comme un gardon ! enfin un gardon avec une allure de coboye ! :D
@plus
fred

la vidéo !!
http://www.youtube.com/watch?v=eW_iJuSKZdo


02/06/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres

design by ksa | kits graphiques by krek